Journées portes ouvertes IFC
S'abonner au flux RSS

Chargé de Clientèle Banque

Aujourd’hui, la concurrence entre les établissements bancaires est à son paroxysme. Tous disposent globalement des mêmes outils et techniques  -informatiques notamment- et s’inscrivent dans le même cadre réglementaire pour assurer la gestion et le suivi des comptes de leur clients. La différence entre l’un et l’autre se fait dans la capacité qu’il a de conquérir de nouveaux clients et de les fidéliser dans des conditions optimales de rentabilité.

 

Le BTS Banque est, comme son nom l’indique, une formation bien adaptée pour envisager le métier de chargé de clientèle (ou de conseiller de clientèle). En revanche, cette formation, au contenu assez technique, ne suffit pas à elle seule. Pour être conseiller de clientèle dans une banque il est également indispensable de disposer de solides compétences commerciales. L’époque du banquier « rond de cuir » de papa est bel et bien enterrée !

 

La banque est un secteur qui recrute et qui offre de réelles opportunités de carrière. Du fait de la pyramide des âges, des recrutements massifs sont planifiés sur la période 2010/2015 et c’est dans le secteur commercial que le besoin sera le plus fort.

 

Le conseiller de clientèle est le pivot de la relation de tout établissement bancaire avec ses clients. Son rôle se réparti sur deux pôles : La gestion et l’optimisation du contact commercial avec ses clients et la gestion technique de leurs comptes.

 

D’où le rôle primordial du conseiller de clientèle : Spécialisé dans un segment de clientèle (particuliers, artisans, professions libérales, PME, grandes entreprises), sa mission est avant tout commerciale. Pour développer son portefeuille client, il prospecte de nouvelles cibles, accueille et renseigne, vend les produits et services de son établissement.

 

Pour ce faire, il s’appuie sur des bases de données informatiques mais il compte surtout sur sa connaissance du terrain et sur la technicité et la pertinence de ses conseils. Pour cela, il doit constamment se tenir informé de l'évolution des marchés, des réglementations et des produits financiers afin de proposer des services personnalisés qui répondent au mieux aux besoins de ses clients (placements, assurances, crédits, conseil à la gestion à la gestion).

 

Cela implique qu’il connaisse tous produits bancaires et financiers (prêts, plans d'épargne, Sicav, assurances-vie...) qu’il est en mesure de proposer qu’il sache évaluer les risques, et monter les dossiers de demande de crédit dans le respect des règles prudentielles et réglementaires.

Enfin, au quotidien il contrôle les comptes de ses clients et évite toute dérive en regard de leur situation économique.

 

Le conseiller de clientèle, dont on peut dire que c’est un technico-commercial, travaille majoritairement dans un bureau. Mais il se déplace également sur le terrain pour rencontrer ses clients. Il dispose d’une réelle autonomie d’organisation mais il doit respecter ses objectifs et ses résultats sont  contrôlés en temps réels. Il n’est pas faux de dire qu’il est en liberté surveillée et tous les conseillers de clientèle vous diront que la pression du résultat est une constante de leur quotidien.

 

Dans les banques les opportunités de carrière dépendent de l'investissement personnel. De nombreuses opportunités s’ouvrent aux chargés de clientèle performants et beaucoup évoluent vers des fonctions de chef d’agence ou de chef de groupe ou vers des fonctions commerciales plus spécialisées.

 

 

Formations Correspondantes :

BTS Banque

Bachelor BFA (Banque Finance Assurance) option DEESBANQUE