Préparation Concours auxiliaire puériculture

Pourquoi faire une préparation au concours d’auxiliaire puériculture ?

Le concours d’entrée est ouvert aux personnes titulaires d’un bac, d’un titre ou diplôme de niveau V du secteur sanitaire et social (par exemple : CAP petite enfance, BEP CSS, etc.). Vous pouvez aussi préparer le concours si vous avez suivi la 1re année en institut de formation en soins infirmiers ou êtes titulaire d’un titre ou diplôme étranger permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu.

La formation prépare au diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP), qui se prépare en 10 mois après réussite du concours d’entrée dans un IFAP.

L’auxiliaire Puéricultrice s’intègre dans une équipe pluri disciplinaire pour travailler en particulier dans des maternités ou des crèches.

La préparation au concours d’auxiliaire puériculture à IFC

L’admission se fait sur dossier et  la préparation se déroule sur une période de 5 mois

Durant cette prépa au concours d’auxiliaire de puériculture vous allez :

  • acquérir la méthodologie pour bien appréhender les épreuves écrites.
  • étoffer vos connaissances des métiers du secteur social,
  • vous préparer à l’épreuve orale,
  • bénéficier d’un entraînement aux épreuves écrites,
  • bénéficier d’évaluations régulières, afin de connaitre vos points forts et vos points d’amélioration

Que faire après une préparation au concours d’auxiliaire de puériculture ?

Le métier d’auxiliaire puéricultrice consiste à réaliser des activités d’éveil et des soins visant au bien-être, à l’autonomie et au développement de l’enfant.

Son rôle s’inscrit dans une approche globale de l’enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité. L’auxiliaire de puériculture participe à l’accueil et à l’intégration sociale d’enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation de risque d’exclusion.

«Je viens d’être diplômée en tant qu’auxiliaire puéricultrice après une formation à l’IFC. Le concours bien préparé n’est pas extrêmement difficile et permet d’intégrer une filière ou les besoins sont immenses.»

Jade, promotion 2016