Assistant Polyvalent d’un chef d’entreprise

Ce poste regroupe tout d’abord toutes les tâches qui traditionnellement du ressort d’un assistant, ou, plus majoritairement, d’une assistante puisque le taux de féminisation est important dans ce domaine.

Cela va de l’accueil, qu’il soit physique ou téléphonique, à la tenue du secrétariat de l’entreprise qu’il s’agisse de la saisie du courrier, du classement des dossiers, de la prise de rendez vous ou de la tenue d’agenda.

Mais, compte tenu de l’évolution des techniques et de l’organisation des entreprises, on aurait tort de limiter les tâches de l’assistante à ces seules missions. En France, plus de 95% des entreprises emploient moins de 20 salariés, et, parmi elles 20% comptent de 5 à 20 salariés. C’est dans ces dernières que la fonction d’assistant polyvalent trouve sa pleine mesure. Au-delà des fonctions déjà décrites, l’assistant polyvalent devient alors de véritable bras droit du chef d’entreprise et il intervient dans tous les domaines, de manière plus ou moins marquée selon les structures :

  • Il supervise le système d’information de l’entreprise, qu’il s’agisse des ordinateurs, du réseau, des connexions sur l’extérieur, du site web…
  • Il assure des tâches comptables, allant de la saisie des écritures ou du contrôles de achats jusqu’aux écritures de clôture, en liaison avec l’expert comptable,
  • Il prend en charge tout ou partie de la communication, crée des documents, travaille en relation avec des prestataires extérieurs
  • Il n’est pas rare qu’il participe activement à l’action commerciale, étant très souvent un interlocuteur privilégié des clients,
  • Il assure des missions d’appui qui permettent la bonne marche de l’entreprise : gestion du personnel, suivi des contrats, des assurances, de l’ensemble des obligations légales...


Bien évidemment, le poids respectif de ces tâches, et il y en a d’autres, varie selon les structures et les contextes. Plus l’entreprise est importante, plus les missions se spécialisent, la polyvalence donnant alors place à la technicité. C’est pourquoi les BTS assistant de gestion PME peuvent également évoluer dans de plus grosses entreprises, notamment dans le cadre d’une évolution de carrière.

Une constante cependant : Lors d’une récente étude, 4 participants sur 10 disaient utiliser une langue étrangère dans le cadre de leur travail quotidien. Compte tenu de la mondialisation ce taux devrait évoluer à la hausse.

Soyez le premier à laisser un commentaire

Ajouter un commentaire