Alternance : mode d’emploi

BTS Immobilier

Le Contrat de Professionnalisation

Le Contrat de Professionnalisation est un contrat spécifique défini par les articles L 6311-1 et suivants du Code du Travail. Il associe des périodes de formation et de travail effectif en situation professionnelle.

Le temps dévolu à la formation permet la préparation d’un diplôme d’Etat, d’un titre certifié ou d’une qualification professionnelle. Le cumul de ces heures (formation et travail effectif) constitue la durée hebdomadaire du travail indiquée au contrat.

Le Contrat de Professionnalisation est accessible à tous les jeunes de 16 à 25 ans révolus, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus. Le bénéficiaire de ce contrat n’est ni un stagiaire ni un étudiant mais un salarié à part entière lié contractuellement à une entreprise par le biais d’un contrat de travail. Il bénéficie de l’ensemble des dispositions législatives, réglementaires ou conventionnelles applicables aux autres salariés.

Les avantages de l’Alternance en Contrat de Professionnalisation 

  • Acquérir une expérience professionnelle en plus de son diplôme.
  • Conjuguer les acquis théoriques aux réalités du terrain.
  • Enrichir son CV et ainsi donner une réelle impulsion à sa carrière professionnelle.
  • Suivre des études supérieures gratuites et rémunérées de 55 à 100% du SMIC.

Découvrez toutes nos formations en alternance

La rémunération en contrat de professionnalisation

Les modalités minimales de rémunération sont définies par les textes qui régissent le contrat de professionnalisation. mais peuvent faire l’objet d’adaptions au niveau de chaque branche professionnelle. Ces modalités (exprimées en % du SMIC ou du salaire conventionnel) sont les suivantes :

– de 21 ans+ de 21 ans
BAC Pro, BAC Technologique 
ou niveau supérieur
65 %80 %
BAC Général ou niveau supérieur 55 %70 %

Le droit aux congés payés du salarié en contrat de professionnalisation est identique à celui en vigueur dans l’entreprise. Le temps de formation considéré comme du temps de travail donne droit à des congés payés.

« Les statistiques officielles parlent d’elles même : 80% des contrats en Alternance se poursuivent en CDI » Source DARES, Ministère de l’Education Nationale.

Le Contrat d’Apprentissage

Le Contrat d’Apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI). Il associe des périodes de formation et de travail effectif en situation professionnelle.

Le temps dévolu à la formation permet la préparation d’un diplôme d’Etat, d’un titre certifié ou d’une qualification professionnelle. Le cumul de ces heures (formation et travail effectif) constitue la durée hebdomadaire du travail indiquée au contrat.

Le Contrat d’Apprentissage  est accessible à tous les jeunes de 16 à 29 ans révolus, ainsi qu’aux publics âgés de 29 ans et plus (Les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise et les sportifs de haut niveau).

Les avantages de l’Alternance en Contrat d’Apprentissage

  • Acquérir une expérience professionnelle en plus de son diplôme.
  • Conjuguer les acquis théoriques aux réalités du terrain.
  • Enrichir son CV et ainsi donner une réelle impulsion à sa carrière professionnelle.
  • Suivre des études supérieures gratuites et rémunérées de 55 à 100% du SMIC.

La rémunération en contrat d’Apprentissage

Dans le cadre du Contrat d’Apprentissage, l’apprenti bénéficie d’une rémunération variant en fonction de son âge. La rémunération progresse chaque nouvelle année d’exécution de son contrat. Le salaire minimum perçu par l’apprenti correspond à un pourcentage du SMIC ou du SMIC pour les plus de 21 ans.

Année d’exécution– de 18 ans18 à 20 ans21 à 25 ans26 ans et plus
Année 127%43%53%100%
Année 2 39%51%61%100%
Année 3 55%67%78%100%

Quelle est la date limite pour trouver une entreprise ?

La rentrée des classes est comprise entre début Septembre et début Octobre. Pour suivre la scolarité en Alternance, il faut avoir signé un contrat à cette date. Si, à la rentrée, l’étudiant n’a pas trouvé d’entreprise il peut envisager de débuter sa scolarité en formule DECLIC tout en poursuivant ses recherches.