VAE

La VAE Qu’est-ce que c’est ?

La validation des acquis de l’expérience vous permet de mettre en adéquation votre niveau de diplômes avec vos compétences acquises. Votre expérience professionnelle vous a permis d’acquérir des savoir-faire que vous pouvez valoriser en obtenant un diplôme.

Ainsi vous pouvez obtenir tout ou partie (bloc de compétences) d’un diplôme de l’Education Nationale ou d’une certification inscrite au RNCP sur la base de votre expérience professionnelle.

La durée est variable selon les certificateurs.

A  qui s’adresse-t-elle ?

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.
Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou une certification de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Vae ifc formation alternance

Tous nos titres RNCP sont accessibles en VAE. Bac + 3 – titre RNCP niveau 6 (anciennement niveau II) Bac +4 et 5 – Titre RNCP niveau 6 et 7 (anciennement niveau I)

Les étapes de la VAE

  • Définir votre projet : Il s’agit de faire un bilan personnel et de se poser les bonnes questions.
  • Vous renseigner : A vous de choisir la certification qui va concrétiser votre projet de vie
  • La recevabilité, dépôt du 1er dossier (Cerfa) : Avant toutes choses informez-vous auprès de l’organisme certificateur. La recevabilité rend officielle votre demande de VAE. A la suite de l’examen de votre dossier l’organisme certificateur se prononcera pour un avis favorable ou non de recevabilité.
  • Préparer la validation : Une fois l’avis de recevabilité obtenu, vous devez demander et préparer la validation par le jury. Cette validation est basée sur l’examen du dossier de validation rédigé par vos soins. Pour compléter l’examen de ce dossier, le jury peut vous convoquer à un entretien et, pour certaines certifications, proposer une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.
  • L’évaluation finale : A partir de ce dossier de validation, le jury évalue les compétences acquises au cours de votre expérience et vérifie qu’elles correspondent à celles exigées par l’organisme certificateur. Les modes d’évaluation sont différents selon les organismes certificateurs : mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée (Ministère de l’emploi, du travail et de la cohésion sociale pour les titres professionnels), dossier à constituer et entretien oral facultatif ou obligatoire selon les Ministères. Le jury peut donc décider une validation totale ou une validation partielle pour laquelle vous obtenez pour les parties obtenues une attestation de compétences ou un livret de certification. En cas de validation partielle, vous pouvez éventuellement bénéficier d’un accompagnement spécifique post-jury pour mettre en place des parcours complémentaires de formation ou d’expérience. En cas de refus de validation, vous pouvez bénéficier d’une aide pour réorienter votre projet professionnel.  

Les modes de  financement de la VAE sont différents selon votre situation (salarié, intérimaire, agent public, demandeur d’emploi…). Il conviendra de contacter les organismes compétents (CPF, région, Pôle emploi…).

Taux de réussite : 100 %

Pour aller plus loin :

vae-ifc