Le parcours de Nellias, entre ranch et études

Nellias, ancienne étudiante de l’IFC nous a raconté son parcours et c’est loin d’être banal. Le tout en évoquant sa jeunesse, ses expériences, ses études, son présent et ce qu’elle voit pour l’avenir. Elle nous fait découvrir cet endroit, si proche et si lointain à la fois. Un endroit où l’on connaît notre heure d’arrivée, mais pas celle de notre départ. Un endroit où la déconnexion peut être totale, pour quelques heures voire quelques jours. Le parcours de Nellias, entre culture américaine, enfance entourée d’animaux, expériences folles et détermination. Bref, un petit monde à part pas très loin de nous, à Tautavel.

Allier passion et détermination, c’est ce qui m’a permis de créer mon espace de travail actuel. Toute cette histoire débute en 1994, où je vis mes premiers jours au sein du ranch de mon père, autrefois cow-boy aux Etats-Unis. Je commence très tôt à monter à cheval, évident avec un papa cow-boy ! Je commence mes premières démonstrations à 5 ans et je découvre mes premiers concours à l’âge de 7 ans. En parallèle, j’observe mon père et ses techniques de dressage. C’est donc naturellement à 9 ans que j’apprends à débourrer puis à dresser mon premier poulain, né au ranch. J’enchaîne à cette période de nombreux concours et je me spécialise dans l’équitation, façon western !

Je préfère passer mes journées avec mes animaux, mais je prends quand même la route de l’école. Je me rends compte que la transition est compliquée et que je préfère l’espace naturel dans lequel j’évolue depuis tant d’années. Après ma troisième, je choisis de m’orienter en seconde IGC, puis de passer un baccalauréat STG. Je fais le choix de cette orientation pour m’apporter des connaissances et des compétences pouvant être adaptées au ranch.

Après avoir décroché mon BAC à mes 18 ans, mon destin est déjà tracé : travailler au sein du ranch familial. Pourtant je décide de partir, de découvrir d’autres horizons, d’autres métiers ou d’autres compétences. Je veux être certaine de l’avenir que je prépare et de n’avoir aucun regret. Je fais alors plusieurs voyages et des métiers saisonniers pendant quatre ans. Et c’est à mon retour du Canada, après avoir rencontré plusieurs personnes, que je me rends compte de l’importance de reprendre mes études.

Je cherche donc une formation qui pourra me servir au ranch, car je n’ai pas oublié ce projet. Mais je cherche surtout quelque chose qui me permettra de ne pas être toujours assise, une formation moins scolaire.
Et c’est à cet instant que je découvre l’IFC, qui propose de l’alternance pour la formation BTS assistant de gestion PME – PMI. Plus de doute pour moi, c’est ce qui me correspond à cet instant de ma vie. J’avais pourtant juré de ne plus retourner à l’école, mais je le vis bien car je mets en pratique ce que je vois en cours.

En plus, je garde mon indépendance financière, acquise depuis quatre ans. Durant ces deux années de formation j’apprends des notions d’informatique et de comptabilité, qui me seront essentielles pour l’avenir. Sans parler des cours de management, enseignés par une professeure que je ne remercierai jamais assez et qui m’a permis de développer mon assiduité, mon perfectionnisme, ma rigueur, ma concentration et ma curiosité. Le cours d’organisation et de planification m’a permis également d’apprendre à me gérer et à organiser mon quotidien, chose qui n’était
pas acquise chez moi ! Je peux aussi remercier ma professeure d’anglais, qui a été patiente face à mon accent et mes expressions américaines (merci Daddy). Nous étions 3 en cours, autant dire que les lacunes ont été ciblées et la progression a été rapide.

Bref me voilà à 23 ans, un chapeau de diplômée sur la tête et mon BTS en poche. C’est à cette période que je me rends compte que je veux vraiment faire évoluer le projet du “Ranch de las Caneilles”. Je réintègre donc mon univers, je réorganise et numérise la comptabilité, je revois la communication et le marketing. Je développe notre présence sur les réseaux sociaux et je réfléchis à de nouvelles possibilités. Nous voilà en 2019 et le ranch de mon père Nick a bien évolué. Nos compétences réunies et mes acquis de BTS me permettent de mettre en place un réel projet.

Aujourd’hui, le ranch a bien grandi. Nous sommes ouverts toute l’année et surtout du lundi au dimanche, sans interruption. Le Ranch de las Caneilles propose

  • Des promenades d’une heure ou de deux heures à travers les vignes, les sentiers et les collines de Tautavel
  • Les cartes cadeaux, pour venir nous rencontrer une journée
  • Des cours d’équitation western, le mercredi après-midi pour les enfants
  • Des stages d’équitation pour les jeunes et pour les adultes
  • L’accueil des chevaux aux travail ou en pension
  • Un relais équestre pour les cavaliers voyageurs
  • Des concours de “Mountain Trail” et de tri de bétail
  • La mise à disposition de logements, pour passer le week-end entre amis ou en famille
  • Une table d’hôte et salle d’événement
  • Du travail pour les Woofer et WorkAway
  • Des séjours à thème, avec par exemple “assister à une naissance”

Nous sommes deux à travailler et nos Woofer et WorkAway nous aident au quotidien ! De beaux projets sont encore à venir, comme un projet photovoltaïque qui nous permettra de proposer de nouvelles pensions pour chevaux. De créer également un manège couvert et un Saloon pour de nouveaux événements.

En conclusion, je dirais simplement que mon passage à l’IFC a été déterminant pour acquérir des compétences essentielles à mon activité. Ce parcours me permet de vivre de ma passion et de faire évoluer la création de mon père. Une histoire de famille et un coin de paradis, à venir découvrir.